Yummy

Apprendre à manger sainement

19 janvier 2016

En cette période de bonnes résolutions, vous êtes certainement nombreux à avoir inscrit sur votre liste le classique “En 2016, j’adopte une alimentation saine !”. Et puis, février et la saison de la raclette arrivant, votre motivation s’émousse et vous retombez dans vos travers… Finalement, la véritable interrogation est : comment adopter de manière durable une alimentation saine ? Et, bien-sûr, par alimentation, je parle (surtout) également de plaisir gustatif. Vous commencez à me connaître : le combo roquette-laitue à tous les repas, très peu pour moi !

Aujourd’hui, j’ai donc décidé de partager avec vous mes conseils pour apprendre à manger sainement mais gourmand. Et j’espère qu’ils vous seront utiles !

Faire le point sur son alimentation actuelle

Avant toute chose, il est indispensable de vous pencher sur vos habitudes actuelles, en étant franc avec vous-même :

  • Le mois dernier, combien de fois avez-vous déjeuner/dîner à l’extérieur ?
  • Combien de portions de fruits et légumes consommez-vous chaque jour ?
  • Quelle quantité d’eau buvez-vous quotidiennement ?
  • Combien de croissants, paquets de chips, ou autre douceur avez-vous mangés récemment ?
  • Quel est votre point faible ? Qu’est-ce qui vous tente le plus ?
  • Quand vos craquages ont-ils lieu ?
  • Etc.

Être indulgent envers soi-même

Si vos réponses aux questions précédentes mettent en lumière un mode de vie pas terrible-terrible, inutile de vous auto-flageller en public. Vous avez déjà fait un premier pas en admettant que vous avez besoin/envie de manger plus sainement. Alors, maintenant, il est temps de prendre confiance en vous, de vous convaincre que tout le monde peut y arriver, bref, d’aller de l’avant !

Commencer petit

La clé de la réussite est d’y aller progressivement. C’est comme tout ! Si vous décidez de vous mettre au sport en commençant directement par 10h par semaine, je ne donne pas chère de votre motivation… Alors, ne vous laissez pas emporter par votre envie de changement, surtout en termes d’alimentation. Si, par exemple, vous avez l’habitude de boire du soda à tous les repas, je vous conseille de réduire votre consommation à un seul repas, puis à un jour sur deux, etc. jusqu’à élimination complète. Cela vous permettra d’éviter la frustration et le découragement.

Il n’est nullement question de sprint : vous souhaitez adopter une alimentation saine et cela prend du temps ! D’ailleurs, je vous conseille de vous concentrer sur un changement à la fois : réduire les boissons sucrées pendant une semaine, trouver une option plus saine à vos collations la semaine suivante, augmenter votre consommation de fruits et légumes la semaine qui suit, etc.

Dites-vous qu’à aucun moment vous n’atteindrez la perfection : il n’existe pas de ligne d’arrivée dans le cas de l’alimentation. Alors inutile de vous mettre la pression et allez-y en douceur jusqu’à ce que vous trouviez votre équilibre.

(Ré)apprendre à prendre le temps de cuisiner

Même si nos habitudes commencent à changer, nous sommes devenus feignants au sujet de notre alimentation. Et, surtout de sa préparation… Cuisiner doit aller vite, si les légumes sont déjà découpés, prêts à être cuits, c’est encore mieux. Pourtant, il ne faut jamais oublier que la nourriture est notre carburant, c’est ce qui nous maintient (entre autres, évidemment) en vie et en bonne santé. Alors, prendre le temps de cuisiner chaque jour ne devrait pas être relégué au second plan. Bien-sûr, chacun ses priorités, je n’émets pas de jugement. De mon point de vue, une alimentation saine passe avant tout par une préparation maison à partir d’ingrédients de base. Mais, je vous rassure, je ne saute pas toujours de joie quand il est temps de préparer le dîner en rentrant du travail !

Apprendre-manger-sainement-3

Explorer l’univers des possibles

Si vous décidez de modifier vos habitudes alimentaires en adoptant des alternatives plus saines, je ne peux que vous conseiller de tenter de nouvelles expériences culinaires. Offrez-vous de jolis livres de cuisine, testez des recettes qui vous font envie, informez-vous sur les différents aliments que vous consommez, etc. Il existe également une multitude de sites/blogs qui proposent de chouettes articles sur ce thème. Bref, sortez des sentiers battus et tentez de vous défaire de vos habitudes mais surtout de vos croyances. Et, surtout, n’oubliez jamais le goût ! C’est pri-mor-dial.

J’espère sincèrement que cet article vous aura permis de comprendre que l’on peut manger sain ET bon, qu’adopter une bonne alimentation n’est pas une finalité en soi, que vous avez tout le temps nécessaire pour changer progressivement. Oubliez les régimes et autres techniques tendance. La notion de “à la mode” ne doit JAMAIS être associée à celle d’alimentation. Trouvez ce qui vous va, ce qui vous plaît et vous verrez, vous vous sentirez de mieux en mieux.

Je sais qu’il ne s’agit pas d’astuces concrètes mais plutôt de grands principes, alors si un article pratique vous intéresse, dites-le moi dans les commentaires et je vous expliquerai mon processus depuis bientôt trois ans.

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Répondre Jenny 20 janvier 2016 à 10 h 12 min

    Comme toujours, tes articles sont de qualité et très bien écrits. J’adore ta vision des choses ! Depuis que j’ai eu mon déclic (grâce à toi mais ça tu le sais déjà), j’apprends à manger mieux et je prends le temps de cuisiner (chose que je ne faisais pas avant, j’achetais des plats industriels tout prêts : mauvais !).

    C’est sûr qu’on ne change pas son alimentation comme ça du jour au lendemain et que ça doit être progressif pour éviter la frustration et le craquage. :)

    Bisous

    • Répondre Thifaine 20 janvier 2016 à 17 h 23 min

      Merci pour ton commentaire. La preuve que tout doucement, on peut changer. Il suffit de trouver « sa voie » :) Contente d’y être pour quelque chose ! Bisous <3

  • Répondre annie 20 janvier 2016 à 19 h 57 min

    merci pour ce petit article ingénieux ^^ les photos sont très jolies, tu changes dans ta composition, c’est sympa !

    pour ma part, tous ces préceptes sont déjà bien intégrés, grâce à ma culture familiale et un grand intérêt pour la santé et la cuisine depuis toute jeune. je n’aime vraiment pas le goût des plats industriels, des sodas, des bonbons, et puis je crois que cela me rend nauséeuse.

    en astuce, je me rappelle d’un livre que je lisais sur la Corée, où une restauratrice expliquait qu’en Corée, il fallait que dans une assiette il y ait toute les couleurs. parfois j’y repense quand je compose mon repas, et je me surprends à dire « ah tiens, il manque du rouge ou du rose » et d’ajouter une betterave, un choux rouge ou une lamelle de jambon.

    • Répondre Thifaine 23 janvier 2016 à 17 h 02 min

      C’est vrai que l’idée de varier les couleurs est un excellent conseil. Ça te permet de disposer de (plus ou moins) tous les nutriments nécessaires :D Merci beaucoup pour ton commentaire bienveillant (encore une fois). A bientôt !

  • Répondre Laëtitia (OnlagGirl) 24 janvier 2016 à 4 h 22 min

    Avec toi, tout est si simple ( et ça l’ait, c’est nous qui nous mettons des barrières). Belle article! Allez progressivement, la clé d’une bonne transition vers le « manger sain ». C’est ce que j’ai fais.
    J’avoue que c’est temps-ci, je suis un désastre alimentaire. Faut juste que je me pose un peu afin de me reprendre un peu en main.
    Bonne journée!

    • Répondre Thifaine 29 janvier 2016 à 9 h 41 min

      Ça a l’air simple mais dans les faits, c’est toujours un peu compliqué parce qu’on ne sait pas comment faire. C’est pour ça que procéder par étape, c’est la clé :) Bon courage en tout cas.

    Laisser un petit mot