Lifestyle

Grossesse : un mois de repos forcé

14 juin 2016

Après un mois d’arrêt maladie, j’ai enfin retrouvé le chemin du travail. Pourtant, ces quatre semaines de repos forcé… je ne les ai pas vues passer. J’ai réussi à trouver un excellent compromis entre détente et occupation. Je vous raconte tout ça !

Réaliser les projets en stand-by

Des idées, j’en ai mille à la seconde ! Le temps nécessaire pour les mettre en oeuvre, c’est une autre histoire. Du coup, j’ai profité de ce nouveau temps libre pour développer deux projets qui me tenaient à cœur :

La nouveauté de ces deux activités m’a permis de me concentrer sur autre chose que ma grossesse et ses tracas. Mon esprit était occupé et j’ai vraiment pu relâcher la pression que je m’étais mise inconsciemment.

En finir avec la to-do-list « administrative »

Je me suis offert la plus folle des épopées : un RDV à la CAF ! Oui, j’ai pu prendre le temps d’y aller, d’échanger avec un conseiller, de lui poser toutes nos questions… Et le plus drôle dans l’histoire, c’est que j’y suis restée 30 min chrono ! Pour une fois que j’avais le temps, je n’en ai pas perdu ! Bref…

J’ai également trouvé le courage de pré-inscrire notre puce à la crèche. Croyez-moi, ce n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Sur le dossier de pré-inscription, il faut préciser une date de reprise du travail ainsi que le nombre d’heures de garde souhaité. Ce qui implique que vous ayez une vision claire de votre future vie à trois : congé parental ? temps complet ? Pas toujours facile de se projeter !

Préparer la chambre de bébé

Dans notre cas, le mot « chantier » n’était pas exagéré puisque nous avons fermé une pièce « mezzanine » pour qu’elle devienne la chambre de notre fille. Il a donc fallu cohabiter avec un échafaudage pendant une semaine pour faire de cette pièce, un endroit cosy et sécurisé. Après les enduits et les peintures, nous avons enfin pu nous concentrer sur l’aménagement et la décoration. J’ai dessiné des plans, réalisé des planches tendance, créé une liste d’achats… Un luxe que je n’aurais pas pu m’offrir si j’avais travaillé !

J’ai également pu prévoir de réaliser moi-même certains éléments comme une décoration murale, un mobile ou encore une arche de jeux (enfin, ça, c’est papa qui gère). Pour le moment, rien n’est finalisé mais on avance !

Enfin, j’ai commencé à débroussailler le chantier « vêtement bébé » :) Entre ce qu’on a acheté et ce qu’on a reçu, j’étais complètement perdue. J’ai donc compté les pyjamas et recensé les bodies pour, au final, obtenir une liste de ce qui nous manque encore. Vivement les soldes !

Prendre le temps, simplement…

Un-mois-repos-force-2

Ne plus se soucier de l’heure, ne plus courir, ne plus rien planifier… Et si, finalement, le bonheur, c’était juste ça ? Vivre à son rythme. Croyez-moi, quand on y a goûté, le retour à la réalité est difficile. Mes journées se déroulaient comme j’en avais envie, sur l’instant. Je me suis rendue compte que cette vie, c’est exactement ce dont j’ai besoin : aller à la boulangerie, prendre le temps de choisir ses fruits et légumes, aller au cinéma pour la séance de 10h50, déguster un vanille latte en regardant les autres courir, flâner, apprécier les rayons du soleil, dévorer ma « pile à lire », nettoyer (enfin) l’intérieur des placards, écouter un podcast installée confortablement sur la terrasse… Les choses les plus simples sont définitivement les meilleures !

J’aimerais croire que je vais retenir les leçons apprises durant ce mois de repos mais après cette première journée de reprise, je peux dores et déjà vous dire que je me sens à nouveau happée par le tourbillon du quotidien. Alors, je me fixe comme objectif d’apprendre à ralentir pour profiter de chaque jour qui passe, unique et éphémère…

Et vous ? Vous feriez quoi si vous aviez un mois devant vous ?

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Margaux Lifestyle 14 juin 2016 à 14 h 50 min

    Je confirme : rien de pire que d’être pris dans le tourbillon du quotidien et de ne pas avoir le temps de se poser et de profiter !! Vivement ma semaine de vacances !! ;-)

    • Répondre Thifaine 15 juin 2016 à 11 h 52 min

      Bon courage jusque là !

  • Répondre Hollyvia 14 juin 2016 à 14 h 52 min

    Cet article me laisse rêveuse, tu as l’air d’avoir passé un mois juste parfait ! Bon, je ne vais pas me plaindre, dans moins d’1 mois, j’aurai moi aussi 1 mois devant moi pour PROFITER. Je viens de démissionner, j’avais déjà 2 semaines de vacances de prévues et je m’offre le luxe de les prolonger de 2 semaines. 1 mois de vacances donc pour moi et ce sera l’occasion de voir vraiment TOUTE la famille : Normandie, Grèce, Côte d’Azur. Farniente et Sport vont rythmer ce mois de repos avant la reprise :-)

    • Répondre Thifaine 15 juin 2016 à 11 h 52 min

      Ralala, le rêve hein :D Profite à fond de ces belles vacances !

    Laisser un petit mot