Book Lifestyle

Le paradoxe Outlander

7 mars 2017

Vous allez me prendre pour une dingue mais je me souviens parfaitement du jour où j’ai regardé le premier épisode de la série. C’était un samedi, Maxime avait invité des amis pour regarder un championnat d’e-sport à la maison et je m’étais réfugiée à l’étage, pizza à la main, casque vissé sur la tête. Pour passer le temps, j’ai lancé l’épisode et je suis restée scotchée ! J’ai très rarement, voire jamais, ressenti ça : des frissons en regardant une série ! C’est donc tout naturellement que j’ai enchaîné les épisodes et attendu avec impatience la sortie de la saison 2.

J’ai tout simplement adoré cette première saison : les images et les décors sont magnifiques, les personnages sont complexes et attachants (ou pas #blackjack), le scénario est réfléchi avec un suspens à tomber, la bande son apporte un vrai plus. A regarder en version originale pour une immersion totale.

Pour rappel, voici le synopsisLes aventures de Claire, une infirmière de guerre mariée qui se retrouve accidentellement propulsée en pleine campagne écossaise de 1743. Elle se retrouve alors mêlée à des histoires de propriétés et d’espionnage qui la poussent à prendre la fuite et menacent sa vie. Elle est alors forcée d’épouser Jamie, un jeune guerrier écossais passionné qui s’enflamme pour elle et la conduit à être déchirée entre fidélité et désir, étant partagée entre deux hommes dramatiquement opposés et deux vies irréconciliables.

Le coup de cœur pour cette découverte était tellement énorme que je ne pouvais qu’être déçue par la suite… Objectivement, la saison 2 est géniale mais pas à la hauteur de mes attentes. Pourtant, le dernier épisode m’a laissée sans voix : je pleurais encore après la fin du générique :D Attendre la saison 3 m’étais insupportable. Il fallait que je connaisse la suite ! Alors, je me suis lancée dans la lecture des romans. J’ai décidé de commencer par le tome 1 parce que, souvent, l’adaptation télévisée est moins riche que le bouquin et j’avais peur de passer à côté de détails importants.

Et, pour une fois, je peux vous dire que l’adaptation est vraiment réussie : si j’avais commencé par le roman, je ne pense pas que j’aurais poursuivi la lecture… La plume de l’auteure est déroutante, comme si c’était mal écrit. Disons que son style ne me touche pas : j’ai l’impression que tous les instants « suspens » sont ratés. J’avais eu la même impression en lisant Game of Thrones où les événements importants sont relatés a posteriori. Pourtant, je dois reconnaître que Diana Gabaldon est une femme très instruite : ses connaissances en botanique, en médecine, en histoire, etc. sont immenses. Je ne peux pas m’empêcher d’y penser à chaque lecture. Malheureusement, le tout est gâché par le style de son écriture. Est-ce la traduction française qui est mauvaise ? (Bonjour les fautes d’orthographe à chaque page) J’imagine que mon souci premier vient de là car celles et ceux qui ont lu la saga en anglais ne semblent pas gênés. Mais il n’empêche que la construction du récit, qu’elle soit en anglais ou en français, est parfois loupée, selon moi.

Le-paradoxe-outlander-2

J’aime Outlander, autant que je le déteste :D Je ne peux pas m’empêcher de continuer ma lecture pour connaître la suite mais je suis perturbée par ce problème de qualité. Je le vois comme un diamant brut : le potentiel est là, c’est évident. Les showrunners de la série ont su exploiter le génie de Diana Gabaldon en produisant un contenu complètement dingue et unique en son genre.

Bref, vous l’aurez compris, je suis perdue :D et ça me coûte d’écrire ces mots parce qu’au fond de moi, je voudrais aimer tout ce qui touche à cet univers. Mais, si je prends du recul et si je suis honnête avec vous, je suis obligée de reconnaître qu’un « je ne sais quoi » me dérange !

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Vitalaurea 7 mars 2017 à 17 h 47 min

    Ahlalala Outlander! Quelle histoire! J’ai commencé il y a quelques semaines la série seulement et comme toi, un coup de coeur incroyable! Je te rejoins sur la fin de la saison 2, j’en ai été triste pendant une semaine!
    J’en parle même dans mes favoris du mois de Février sur ma chaine Youtube.

    Je n’ai pas lu les livres, et ton avis ne m’incite pas à le faire, je voudrai pas gacher mon coup de coeur ! hahaha

    http://vitalaurea.com

    • Répondre Thifaine 10 mars 2017 à 19 h 35 min

      Apparemment, ce serait la traduction qui serait mauvaise ;) OUF !

  • Répondre Elea 10 mars 2017 à 15 h 15 min

    Salut Tiphaine et tout d’abord félicitations pour ton blog que je suis un peu en sous-marin ;-) Et je te maudis un peu de m’avoir donné l’idée saugrenue de suivre le programme Beautytime ;-) (ça pique!!!!)
    Quant à Outlander je suis aussi totalement restée scotchée par la première saison, que j’ai regardé en plus totalement par hasard… J’ai beaucoup aimé la deuxième même si toutes les intrigues de cour m’ont un peu gavée et bien sûr j’ai attaqué les livres MAIS en anglais… Et je crois que ça change tout effectivement, car pas de fautes d’orthographe, un rythme enlevé mais en même temps consistant: je ne sais pas comment le dire, mais d’habitude quand je suis passionnée par un livre, je n’arrive littéralement pas à le poser et je le lis presque trop vite, en restant frustrée à la fin. Là j’ai certes du mal à le poser mais je me réjouis à chaque fois de replonger dedans, presque à vouloir le faire durer et prendre le temps de le savourer…
    Pour la petite histoire, je m’étais lancée dans la lecture en anglais il y a quelques années quand je trouvais que les traductions de mes polars préférés n’arrivaient pas assez vite. j’étais avec mon dictionnaire à côté… Maintenant, tu as soit cette solution à l’ancienne, soit la lecture sur tablette qui te permet d’utiliser le dictionnaire intégré, le plus c’est que tu bosses ton anglais sans en avoir l’air…
    Bref, pas sûr que cet avis te soit utile ;-)! Belle journée

    • Répondre Thifaine 10 mars 2017 à 19 h 37 min

      Ah mais si, très utile même ! Je crois que je vais me lancer dans la VO dans ce cas ! Même si… je ne suis pas ultra douée in english. Mais je te rejoins à 100% sur ce que tu ressens : je me réjouis tous les soirs de me plonger dans Outlander <3 et j'ai envie que ça dure, ça dure !

    Laisser un petit mot