Sport

Les bienfaits des séries complexes

10 décembre 2015

Non, rien à voir avec Lost ! Il faut savoir que pour progresser et atteindre vos objectifs, il est indispensable de choquer votre corps, de le faire réagir pour ne pas qu’il s’habitue à votre pratique. En effet, si vous effectuez, à chaque entraînement, les mêmes exercices, avec des charges/séries/répétitions identiques, il est plus que probable que, rapidement, vous n’observiez plus de résultat. C’est pourquoi je ne peux que vous conseiller d’augmenter progressivement la difficulté de votre routine sportive. La variation est donc la clé d’un entraînement efficace : diversité des exercices, charges légères ou lourdes, série courte ou longue, superset, etc.

La seconde phase de mon coaching (donc semaines 6 à 12) inclut de réaliser certains exercices en séries complexes, ce qui s’avère aussi efficace que douloureux ! C’est la première fois que j’expérimente les séries complexes et je me suis dit que ça pouvait être sympa de vous faire découvrir ce type d’entraînement pour que vous puissiez varier et corser vos séances (si le coeur vous en dit, of course).

Bienfaits-series-complexes

Pour faire simple, les séries complexes sont une méthode d’entraînement qui consiste à enchaîner, sans temps de repos, deux exercices qui travaillent le même groupe musculaire. Par exemple : travail des biceps avec un curl barre (photo juste au-dessus) suivi d’un curl marteau (photo juste en-dessous). Le temps de repos se prend après l’exécution des deux exercices.

Ainsi, 1 série = X répétitions curl barre + X répétitions curl marteau + temps de repos

Bienfaits-series-complexes-2

Et, croyez-moi, ça pique… Très souvent, je peine à aller au bout du deuxième exercice et je suis obligée d’adapter mes charges. Impossible de mettre le même poids que pour une séance classique.

Mais pour quelles raisons s’infliger cette torture difficulté ?

Bon, dans mon cas, je suis obligée… :) Ça fait partie de mon programme. Mais, ça ne m’empêche pas de profiter malgré tout des avantages. Déjà, ce type d’entraînement permet de réduire le temps passé à l’entraînement. C’est mathématique. Ensuite, vous allez pouvoir travailler à fond le muscle choisi. Ça paraît évident vu que vous faites deux exercices sans pause mais, en réalité, c’est légèrement plus complexe. Par exemple, le développé couché est un exercice polyarticulaire qui travaille surtout les pectoraux mais aussi les épaules, les triceps, etc. Ainsi, si vos épaules sont fortes, elles vont rapidement prendre le relais en cas de difficulté et empêcher vos pectoraux de progresser. C’est pourquoi, enchaîner avec un exercice d’isolation est une excellente solution pour “finir le travail” = tuer votre muscle et obtenir une congestion de folie.

Finalement, la difficulté principale est que le matériel n’est pas toujours disponible pour pouvoir enchaîner les deux exercices… Enfin, pour ma part, m’entraîner le matin très tôt a résolu ce problème !

Bien-sûr, si vous êtes débutant, mieux vaut, dans un premier temps, vous concentrer sur une exécution “classique” des mouvements avant de vous attaquer aux séries complexes. Votre corps a besoin d’un entraînement progressif pour se développer, se renforcer… inutile de vous fatiguer inutilement ou, pire, de prendre le risque de vous blesser !

J’espère que cet article était suffisamment clair et que vous avez pu apprendre quelques petits trucs :) Plus je pratique la musculation et plus je me rends compte qu’il s’agit d’un sport très complexe ! C’est passionnant.

Vous aimerez aussi

12 Commentaires

  • Répondre Margaux 10 décembre 2015 à 13 h 03 min

    J’avoue, c’est la même chose pour moi. Plus j’avance dans ma pratique de la course à pied et de la musculation, plus j’en apprends. J’ai déjà testé ce genre d’exercices (pas plus tard qu’hier soir) et mes muscles s’en souviennent encore !!
    Au fait, j’ai le même tee-shirt ;-)

    Bonne journée !

    • Répondre Thifaine 10 décembre 2015 à 15 h 06 min

      :D je l’ai trouvé super sympa et il est vraiment bien coupé ! Bref, je l’adore.

  • Répondre Elise 10 décembre 2015 à 19 h 23 min

    Je ne connaissais pas du tout la technique, ça doit bien piquer !
    J’avais constaté (à mes dépens) que tout ce qui implique d’enchaîner des exercices sans temps de repos c’est hardcore, alors en plus avec ce type d’exos, ouille ^^
    C’est sympa de voir qu’une technique qui semble simple comme ça peut tout à coup faire monter la difficulté, ça ouvre des possibilités (de souffrance ;) )
    Toujours contente de ton coaching ? :)

    • Répondre Thifaine 11 décembre 2015 à 9 h 55 min

      Oui, toujours contente :D Tout se passe bien et les résultats sont là.

  • Répondre la beaute naturelle 13 décembre 2015 à 14 h 14 min

    un article interessant et bien fait,! bravo

    • Répondre Thifaine 14 décembre 2015 à 9 h 33 min

      Merci :)

  • Répondre Lavisionrauz 13 décembre 2015 à 22 h 43 min

    Cette façon de s’entraîner est une vraie torture. En début de chaque entraînement je me fais des sortes de circuits crossfit avec 4 exo que j’enchaine tous a la suite sans temps de repos et cela 5 fois d »affilé sa bosse le cardio énormément et je change mes charges à chaque fois et ben dès le début de ma séance je souffre. Je le fais souvent pour les jambes aussi, par exemple je fait une série de squat hop j’enchaîne sur du soulever de terre jambe tendue repos et hop c’est repartie, mais je trouve que sa marche pas mal tous ça, et puis cela change de temps en temps sa permet comme tu dis de choquer le muscle pour continuer de le faire évoluer et de ne pas le laisser dans sa routine ! :)

    • Répondre Thifaine 14 décembre 2015 à 9 h 34 min

      Exactement, la clé pour progresser c’est de varier ses entraînements !

  • Répondre Romy 15 décembre 2015 à 11 h 22 min

    Hello ! Cette façon de s’entraîner m’attire pas mal ! Jusqu’ici j’étais plutôt adepte des supersets ( deux exercices enchaînés sur deux muscles  » opposés  » ( antagonistes ? ) ) mais je tenterai cette méthode à la prochaine séance ;) . Ton article est super intéressant merci !

    • Répondre Thifaine 16 décembre 2015 à 11 h 01 min

      Contente qu’il soit utile :) Tu verras, ça pique bien mais c’est ça qui est bon !

  • Répondre Laëtitia (OnlagGirl) 16 décembre 2015 à 19 h 41 min

    On en apprends tous les jours sur le blog de la belle Tifaine. Je connais beaucoup de type d’entrainements mais celui là, je ne le connaissais pas. Merci :D

    • Répondre Thifaine 19 décembre 2015 à 19 h 19 min

      :D Mais c’est toujours un plaisir.

    Laisser un petit mot