Lifestyle

Passion tatouage

30 juillet 2015

Je vous propose aujourd’hui un article un peu spécial puisqu’on va parler tatouage. Je sais que le sujet ne va pas intéresser tout le monde mais je souhaiterais vous parler de mon expérience en espérant aider celles et ceux qui cherchent des réponses à leurs questions.

Déjà, je viens d’une famille où il n’y a pas de tatoué et où le tatouage est plutôt mal perçu. Je n’ai pas eu envie de me faire tatouer pour aller contre la volonté de mes parents. J’estime qu’à 27 ans, âge de mon premier tatouage, j’ai dépassé ce stade. Par contre, j’ai toujours eu envie de me faire tatouer, sans vraiment savoir pourquoi. Je trouvais ça joli, c’est tout. Et je pense que ce qui m’a longtemps fait hésiter à sauter le pas, c’est de ne pas avoir une idée précise de ce que je voulais. Je rencontre énormément de personnes qui savent exactement ce qu’elles veulent en termes de dessin, de placement, etc. Moi, pas du tout… Ce que je voulais : un tatouage, point. Du coup, je ne sais pas quoi répondre quand on me demande “Et, ça signifie quoi pour toi ?” C’est un peu comme si je vous demandais pourquoi vous portez ce pull et pas un autre.

Shop Chiale Baby à Lille

Shop Chiale Baby à Lille

Bon, par contre, je l’avoue, j’étais très fière de moi après avoir sauté le pas, la première fois. J’ai eu le sentiment d’être allée au bout de quelque chose… Je ne faisais plus partie de ceux qui “ont envie d’un tatouage”, je l’avais fait !

Par contre, même si de plus en plus de personnes se font tatouer, j’ai quand même l’impression qu’on en est encore au stade de la dramatisation : “Et ton travail ?” (Bah, étonnamment, j’ai toujours mon CDI…) / “Mais c’est pour toute la vie !” (Ah bon ?! T’sais, j’ai fait ça comme ça, moi, je pensais que ça partait au bout de deux semaines, f*ck) / “Et la péridurale, hein ?” (Bah déjà, faudrait que je sois tatouée dans le dos, non ?) / “Mais ça sera moche quand tu seras vieille !” (Sûrement… Mais quand t’es vieux, tu n’es plus vraiment au top de ton sex appeal non ?). Bref ! Je pourrais vous en citer encore beaucoup d’autres, mais à quoi bon ? Être tatoué, c’est susciter beaucoup d’interrogations. Il faut être préparé :) Pour faire abstraction de ces remarques, pas toujours agréables, dites-vous quelles sont une projection sur vous des angoisses de la personne qui vous les adresse.

Mes tatouages sont également une sorte de thérapie : je sais qu’ils ne plaisent pas à tout le monde mais je m’en moque parce que je les aime. Ils m’aident à me détacher du regard des autres et à faire abstraction de leurs jugements.

Un peu de concret maintenant… Avant de me lancer, j’ai établi une sorte de cahier des charges : j’ai regroupé des photos/dessins qui me plaisaient, j’ai déterminé la taille approximative, j’ai choisi l’endroit et j’en ai discuté avec mon tatoueur. Parce qu’un tatouage, c’est un projet à 4 mains : le tatoueur a besoin de vous autant que vous avez besoin de lui. D’ailleurs, prenez le temps de choisir votre tatoueur, vous devez vous sentir à l’aise et avoir confiance en lui.

Réglons à présent le cas de la question “Est-ce que ça fait mal ?” On ne va pas se mentir, ce n’est pas l’éclate hein. Oui, ça fait mal. Est-ce que c’est insupportable ? Non. J’en suis la preuve vivante. Par contre, ce qu’on dit moins souvent, c’est qu’après l’acte lui-même, on ressent pendant quelques heures une sorte de brûlure, comme un gros coup de soleil. Et ça, je ne m’y attendais pas trop… Bien-sûr, si vous vous faites tatouer au niveau des côtes et du sternum, je ne vous garantis pas que vous ressortirez frais et pimpant du salon. Mon conseil : prenez un petit gâteau à la fin, ça aide :) Je dirais, pour conclure sur ce point, que la “douleur” fait partie du tatouage. Un peu comme une sorte de rite de passage… Essayez de vous détendre lors de la séance, ça aide énormément !

H+4 la peau est encore gonflée et rouge

H+4 la peau est encore gonflée et rouge

L’after est beaucoup moins glamour. Avant de pouvoir exhiber fièrement votre tatouage, vous allez devoir passer par la phase de cicatrisation. Pendant 48h, vous devez protéger votre tatouage avec du cellophane, que vous devrez changer matin, midi et soir. Personnellement, j’en profite pour le nettoyer avec un savon surgras, en douceur, et je le sèche avec du sopalin (conseil du tatoueur). Au début, la peau “recrache” beaucoup d’encre, ce qui rend le nettoyage un peu dégueu. Au bout de 48h, libération du cellophane ! mais il faut crémer, crémer, crémer… et éviter les matières qui peuvent infecter votre tattoo, style angora, etc. J’essaie aussi de le laisser respirer autant que possible. Dites-vous que c’est comme une plaie classique à soigner : plus ça prend l’air, plus vite ça guérit.

Au bout de quelques semaines/mois, le noir va devenir un peu moins intense et votre peau sera de moins en moins sensible. Et oui, un tatouage, ça se mérite :) Je suis devenue admirative des personnes qui ont des pièces énormes… parce que je sais à quel point “l’après” est pénible.

Au final, le plus gros problème avec le tatouage, ce n’est pas que ce soit à vie, c’est que lorsque l’on commence, on ne s’arrête plus :) Si vous avez des questions, n’hésitez pas, je serai ravie d’y répondre.

Vous aimerez aussi

14 Commentaires

  • Répondre Hollyvia 30 juillet 2015 à 14 h 01 min

    Trop beau ce tatouage ! Perso j’en ai 2… pour le moment ;-) C’est vrai que quand on commence, ce n’est pas une légende, on a envie de continuer :-) L’hiver prochain risque de me repousser dans le studio de mon merveilleux tatoueur ! Peu importe les remarques que les autres vont bien pouvoir inventer, finalement c’est ça le plus drôle !

    • Répondre Thifaine 30 juillet 2015 à 14 h 54 min

      Haha, tu as bien raison. Ce que je préfère c’est quand on te demande de le montrer et que tu sens bien que la personne n’aime pas mais qu’elle essaie de te faire un compliment :D

  • Répondre mamandoudouce 30 juillet 2015 à 14 h 42 min

    Je me retrouve complétement dans ton billet! Mon premier date d’il y a 15 ans…. et depuis je rêve de nouveaux tatouages :-)

    • Répondre Thifaine 30 juillet 2015 à 14 h 55 min

      :) je vois que tu as utilisé le pluriel pour évoquer tes envies !

  • Répondre deltreylicious 30 juillet 2015 à 15 h 46 min

    Très joli tatouage !
    Deltreylicious

    • Répondre Thifaine 1 août 2015 à 23 h 03 min

      Merci !

  • Répondre La Sauterelle 30 juillet 2015 à 16 h 45 min

    J’adore! Moi aussi à 27 ans, j’ai toujours pas d’idée de ce que je voudrais, mais j’en veux un depuis tellement longtemps! Allez, tu m’a motivée à y repenser sérieusement cette fois :-)

    • Répondre Thifaine 1 août 2015 à 23 h 03 min

      ;) Tu verras, un jour, ce sera une évidence (pour le dessin).

  • Répondre Elise 31 juillet 2015 à 18 h 55 min

    Coucou, je n’ai pas de tatouage mais tu m’as fait bien rire avec les remarques de dramatisation ^^
    Bonne cicatrisation !

    • Répondre Thifaine 1 août 2015 à 23 h 01 min

      Merci :)

  • Répondre Melanie 11 août 2015 à 19 h 25 min

    Hello Thifaine, c’est Mélanie du groupe d’anglais ;) ravie d’être tombée sur ton blog ! je vois que nous avons plein de points communs : sport, healthylife et tattoo !
    Longue vie à ton blog il est vraiment chouette ;)
    Biz

    • Répondre Thifaine 12 août 2015 à 8 h 52 min

      Coucou Mélanie ! Contente que tu passes par là et, surtout, que le blog te plaise :) Je comprends mieux pourquoi tu avais choisi le site Fabletics :D

  • Répondre Clem.C 27 août 2015 à 15 h 07 min

    Ha ha, je suis comme toi, d’une famille qui ne tolère pas le tatouage et eu les même question. Puis la signification, ça me fait rire. Soit y’en a pas, soit c’est personnel. Faut arrêter un peu. Je leur demande pas de me déballer tous leur secret moi.
    Et hier, je demandais à mon coloc de me déssiner le tatouage pour mieux me rendre compte de la taille est tout. Et la qu’il me sort « mais tu es sûre de le vouloir, je veux pas dire, mais ça se garde à vie ». Oh merde! Je sais même pas comment ils peuvent encore nous sortir ça…

    Par contre tu as oublié THE big truc à dire: Ça gratte! Grat grat grat! Et c’est ignoble à tenir! =p

    Bisous!

    • Répondre Thifaine 27 août 2015 à 15 h 13 min

      Haha, je vois qu’on a vécu à peu près les mêmes choses de ce côté là :) En effet, ça graaaatte !! Mais je crois que j’ai eu un peu de chance parce que mon 1er ne m’a pas gratté et le 2ème légèrement. Je pense que c’est aussi parce que le 2ème, je l’ai fait en juillet et j’étais bras nus quasiment tout le temps. Ça doit aider ! Bisous à toi.

    Laisser un petit mot