Maternity

Terrible trimestre 1

22 mars 2016

Tout d’abord, je tenais à vous remercier pour vos nombreux et chaleureux commentaires concernant l’annonce de ma grossesse. J’ai cru comprendre que parler maternité pouvait en intéresser certaines, alors je m’exécute ! Et je vous propose de revenir sur ces trois derniers merveilleux mois qui viennent de s’écouler…

Nan, j’déconne !

Comme je vous le disais précédemment, dès les premiers jours de ma grossesse, mon rythme cardiaque est devenu plus rapide. Je suis même allée chez le médecin parce que ça m’empêchait de dormir. Mais non, rien d’anormal, il bat régulièrement, un peu vite. Vous devez être stressée… Bon, soit. Puis les super symptômes de la nidation ont fait leur apparition. Un peu tardivement mais ils étaient bien là : quelques gouttes de vieux sang, douleurs puissantes au niveau des ovaires et de l’utérus, humeur massacrante. Pendant quelques jours tu hésites entre règles et nidation. Rapidement, j’ai compris que la nature avait enfin décidé d’être cool avec nous. Alors, j’ai fait un (ok, plusieurs) test de grossesse alors que je n’avais pas encore de retard (à 12 DPO comme on dit dans le jargon !). Et un joli “+” a fait son apparition…

Le premier mois est passé très rapidement, sans encombre. Si ce n’est que les entraînements sportifs classiques sont devenus impossible : manque de souffle et douleurs au niveau du ventre. Mais moi, sans endorphine, je redeviens rapidement une machine à stress et à angoisse. Et, la grossesse étant plutôt source de questionnement et de doute (au début en tout cas), je ne me sentais pas hyper en forme : je ne vais jamais y arriver, comment on va faire, mais pourquoi ?! mais pourquoi ?! mais pourquoi ?!

Le deuxième mois, j’ai perdu le luxe de pouvoir m’inquiéter et de me poser des questions existentielles parce que… les nausées ont fait leur apparition. Et d’ailleurs, je ne vois pas pourquoi on parle de “nausées” parce que ça n’a rien à voir avec ce que vous pouvez ressentir après un repas trop copieux ou pendant une gastro, par exemple. C’est vraiment un symptôme à part et ultra spécifique. Un truc que je n’avais jamais vécu et pourtant j’étais abonnée aux crises d’acétone étant petite, autant vous dire que moi et le vomi, on se connaît par coeur ! #glamglam

Bref… Manger est devenu un enfer. Ce qui a entamé un peu plus mon moral.
Et, non, je n’ai pas trouvé d’astuce pour me soulager.
RIEN n’a fonctionné !
A part dormir…

Aujourd’hui, au début du 4ème mois donc, je peux enfin dire que ça va mieux mais il y a encore des odeurs qui me soulèvent le cœur (la plus WTF étant celle que dégage l’ouverture de mon lave-vaisselle)(neuf, je précise)(donc, non, ce ne sont pas des restes moisis de nourriture à l’origine de ce problème).

Terrible-1er-trimestre-2

Le troisième mois a lui aussi rimé avec stress. C’est en effet le mois de la première grosse échographie et, mine de rien, c’est difficile de ne pas y penser… Pour tout vous dire, j’avais déjà eu une échographie (celle de datation) et, un peu sous le choc, je n’ai pas pensé à poser des questions sur ce qu’on voyait à l’écran. Or, en rentrant avec les photos, j’ai trouvé que cet “embryon” était rudement bizarre et qu’il ressemblait à un mélange entre un têtard et un flageolet (oui, je suis déjà une mère indigne). et, du coup, ne me demandez pas pourquoi, j’ai eu peur qu’on découvre une énorme anomalie à la prochaine écho : Mais Madame, c’est un espadon ! C’est donc un peu tremblante que je suis allée à ce RDV qui s’est finalement hyper bien passé. Et nous avons même appris le sexe de ce petit bout (fiable à 90%) mais, pour le moment, je n’en dirai pas plus, j’attends d’être sûre.

Finalement, le plus grand bouleversement, il a lieu dans la tête… Je prends petit à petit conscience de tout ce qu’implique l’arrivée de ce bébé et ça me fait un peu peur. J’imagine que c’est tout à fait normal mais, encore une fois, je n’arrive pas à accepter cette angoisse. D’ailleurs, depuis quelques semaines, j’évite d’en parler autour de moi parce qu’à chaque fois on me répond Et ce n’est que le début ! Ouais, super ! Merci beaucoup pour le soutien…

Bon, je l’avoue, ce premier trimestre n’a pas été aussi horrible que le laissait présager le titre de cet article. Je suis bien consciente qu’il y a bien pire ! Mais, au fond de moi, je crois que je n’étais pas vraiment préparée à tout ça et c’est le temps qu’il m’a fallu pour l’accepter.

Je suis, bien-sûr, très heureuse ! Et un peu flippée pour la suite.
Mais, c’est normal, non ?

Vous aimerez aussi

34 Commentaires

  • Répondre Elise 22 mars 2016 à 12 h 38 min

    Morte de rire pour l’espadon xD
    Je suis super contente pour toi et j’espère que le petit espadon sera en parfaite santé :)
    Ça a l’air de bien se passer (à peu près !), tout va bien, tu gères la fougère et tout ça !
    Bon courage pour la suite !!
    Je me permets de poser une question un peu hors sujet : étant en questionnement sur la pilule (je pense passer au DIU), je me souviens que tu en avais parlé il y a longtemps. Est ce que par hasard tu retrouves pendant la grossesse des effets secondaires de pilule, ou bien est ce qu’ils sont totalement différents ? (Sommeil, humeur ?)

    • Répondre Thifaine 23 mars 2016 à 14 h 44 min

      Je n’ai plus de moyen contraceptif depuis plus de 3 ans et j’ai mis au moins 1 an à me débarrasser de tous les effets négatifs de la pilule. Par contre, les effets secondaires de la pilule n’ont rien à avoir avec ceux de la pilule :D Ce sont vraiment des symptômes à part. En tout cas, que je n’avais jamais ressentis.

  • Répondre annie 22 mars 2016 à 13 h 55 min

    Bon courage pour la suite :) tu vis pleiiiiins de changement, c’est normal d’avoir peur, de pas tout contrôler !! rétrospectivement, c’est super cool de vivre un truc inédit, au moins tu peux mettre un mot dessus ;)

    • Répondre Thifaine 23 mars 2016 à 14 h 42 min

      Voui ! Tout à fait :D Mais, petit à petit, l’idée fait son chemin hein.

  • Répondre Hollyvia 22 mars 2016 à 17 h 59 min

    Félicitatiooonnns ! j’avais raté l’annonce de cette (merveilleuse) nouvelle.
    Oui, il paraît que c’est normal de flipper mais je n’en sais rien, je ne suis pas passer par là ;-)
    Tu envisages de continuer le sport pendant ta grossesse ?
    En tout cas j’ai beaucoup aimé ton article – comme d’habitude !

    • Répondre Thifaine 23 mars 2016 à 14 h 42 min

      Merci ! Oui, je continue le sport. Bon, rien à voir avec avant mais j’essaie de rester active tant que je peux.

  • Répondre Vic 23 mars 2016 à 12 h 20 min

    Les 3 premiers mois ne sont vraiment pas épanouissant j ai aussi galèrer avec mes 2 grossesses…Mais bon le meilleur reste à venir. ..Bonne grossesse !

    • Répondre Thifaine 23 mars 2016 à 14 h 41 min

      Heureusement, ça va mieux :) mais je plains celles pour qui ça dure…

  • Répondre Mzelle cupcake 23 mars 2016 à 13 h 01 min

    Je viens de tomber sur ton blog par hasard et je voulais te rassurer, j’ai une puce de 3 mois donc je suis passée par là il n’y a pas si longtemps, et c’est tout à fait normal de se poser des questions (même vraiment très bizarre lol), n’hésites pas à en parler à ta sage femme, et à ne pas rester sur tes angoisses, vaut mieux bien rigoler après avoir sorti ce que l’on avait sur le coeur, que le garder en soi et stresser (puis je suis sur qu’ils ont toujours entendu pire lol). Essaye de te détendre, c’est une belle aventure, ce serait dommage de la louper à cause de ces fichus angoisses, et dis toi que quand bébé sera là tu vas gérer et tout va se mettre en place tout seul ;)
    Bonne continuation pour ta grossesse et plein de bonheur, profites 9 mois ça parait long mais ça passe vite ;)

    • Répondre Thifaine 23 mars 2016 à 14 h 40 min

      Punaise, c’est clair que ça passe vite ! Je me dis que j’approche déjà de la moitié O.O

  • Répondre Amélie 23 mars 2016 à 13 h 09 min

    C’est tout à fait normal :)
    Mais ces 9 mois sont le début d’une vie de famille, on a 9 mois pour s’y faire, alors c’est sûr, c’est angoissant de porter la vie, une vie si fragile, mais c’est si beau, et ce sont des moments privilégiés entre une mère et son bébé (alors oui, les nausées et tout le reste on s’en passerai, mais il y a plein de moments magnifiques quand même) et il faut en profiter :)

    Courage quand même pour les 5 mois à venir, je vous souhaite plein de bonheur !

    • Répondre Thifaine 23 mars 2016 à 14 h 39 min

      Merci Amélie !

  • Répondre happy and baby 23 mars 2016 à 13 h 17 min

    Comme toi je suis essoufflée et je suis devenue nullissime en sport depuis le début de ma grossesse…J’avais toujours lu que les premières semaines, on devenait plus performante…Raté pour moi ! Du coup je ne prend aucun plaisir à trottiner, je me force à rester active parce que contrairement à toi j’ai la chance de ne pas avoir trop de nausées mais en contrepartie j’ai la daaaalle ! Un truc incroyable je peux engloutir des milliers de calories sans être rassasiée. Je suis toute fine à la base mais à ce train je vais prendre de partout…
    Bon courage pour la suite !

    • Répondre Thifaine 23 mars 2016 à 14 h 38 min

      Je compatis, je me suis déjà fait remonter les bretelles par ma gynéco pour le poids que j’ai déjà pris… :D

  • Répondre Frenchy 23 mars 2016 à 16 h 45 min

    Je me baladais sur la toile et ai découvert ton article, bien rigolo :)
    Ca me rappelle moi il y a quelques mois ^^ sans les nausées mais avec une fatigue terrible et un gros manque d’appétit…
    Je ne peux malheureusement pas te dire que ca va aller mieux après, c’est souvent le cas mais ce n’est pas systématique (malgré ce que tout le monde dit !!!) et moi j’en suis le bon exemple -> alitement quasi-total à la maison depuis 1 mois et ce jusqu’à l’accouchement qui est encore loin…
    Je partage complètement ta frustration pour le manque de sport, dès le début j’ai du arrêter de courir et çà me manque énormément (j’en rêve même la nuit!!!). Du coup c’est ma motivation pour contrôler mon alimentation, je me dis que moins je prends de poids plus je serai en forme après l’accouchement :)
    En tout cas je te souhaite une belle grossesse :)

    • Répondre Thifaine 25 mars 2016 à 9 h 11 min

      Alala, moment compliqué pour les sportives hein. Mais je commence à comprendre que c’est l’occasion de lever le pied et de goûter à d’autres activités (yoga, marche, etc.). J’espère que le temps passera vite pour toi et que tout y ira bien (mais il n’y a pas de raison !). Bon courage et très belle grossesse à toi aussi (malgré les circonstances, on se comprend).

  • Répondre Geekonoclaste 23 mars 2016 à 17 h 19 min

    Je pense que c’est normal de se poser whatmille questions, mais qu’il ne faut pas s’inquiéter plus que ça (facile à dire hein!). Moi par exemple, ma sage-femme n’arrête pas de me dire avec un petit sourire en coin  » .. Mais la nature est bien faite ! » et je crois que je m’accroche pas mal à cette phrase, ce qui fait que je ne me demande pas plus que ça si tout va bien à l’intérieur de mon ventre :) En plus, si tu es quelqu’un de sportif qui vit sainement, t’as vraiment pas de quoi t’inquiéter, tu offres le meilleur nid possible pour que ton espadon fasse sa croissance tranquillement !!
    Après les échos, pour moi c’est un mystère complet O.O Là où la gynéco s’exclame « oh, super, voici le rein gauche » perso je vois vaguement une tache un peu blanchâtre au milieu d’autres tâches noires… Lorsqu’elle nous a montré le sexe, mon mari l’a repéré direct « ooh, un zizi!! » alors que moi, j’attends toujours de comprendre à quel endroit il se trouve sur les photos de l’écho ^^
    Enfin voilà, il me reste entre zéro et treize jours avant la Ponte, donc je me suis dit que c’était vraiment pas le moment de stresser, et comme dit ma sage-femme : « la nature est bien faite! » ^^ Donc bon courage pour ton deuxième trimestre, qui marquera certainement le retour de la forme et la disparition des nausées :)

    • Répondre Thifaine 25 mars 2016 à 9 h 09 min

      Ah ah je vois exactement de quoi tu parles pour les échos « Mais… c’est un bras ou une jambe ?! », « Tu te souviens si le médecin a bien vu les deux jambes ? » (alors que c’est écrit « écho normale » sur le compte-rendu XD). J’aime beaucoup la phrase de ta sage-femme et je vais la garder dans un petit coin pour les moments d’angoisse… Merci ! Et bon courage pour cette fin de grossesse !

  • Répondre Petite Vivi 23 mars 2016 à 17 h 21 min

    J’ai bien rigolé pour le passage avec l’espadon !
    Je t’avoue que je n’ai pas vécu un premier trimestre horrible étant donné que je n’ai eu aucun symptôme. En revanche, ils sont arrivés au deuxième trimestre et depuis, ils ne me quittent plus… Heureusement, il ne me reste plus que 2 mois avant l’accouchement !
    Les nausées c’est vraiment horrible, et tu peux vraiment rien y faire !
    Concernant le sexe de ton petit bébé, je te conseille de ne pas trop te faire d’idée par rapport à l’estimation de la première écho. Pour une de mes amies, on lui avait dit à 90% une fille, même 2 semaines avant la deuxième écho, et le jour de l’écho morpho on lui annonçait un joli petit garçon… Sachant qu’on lui avait offert la chambre rose et qu’elle s’était faite à l’idée d’avoir une fille, c’était un peu difficile de changer tous ses plans !
    En tout cas, je te souhaite pleins de bonheur et félicitations !

    • Répondre Thifaine 25 mars 2016 à 9 h 07 min

      Oh punaise, je crois que je préfère avoir tout ça au 1er trimestre et être « tranquille » pour le reste parce que vive la fausse joie quand tu découvres les nausées au 4ème mois ! Bon courage pour la fin de ta grossesse :)

  • Répondre elisa 23 mars 2016 à 18 h 22 min

    Coucou !
    Oh oui c’est normal !! et c’est pas fini mais c’est bon signe, ces neufs mois servent aussi à ça :):) et pour le rythme cardiaque, ça me rassure !! parce que moi ça a été mon premier signe, et mon médecin m’avait fait « meuh non aucun rapport, la grossesse ça fait pas ça ». ouai ben si :p . cette idiote m’avait ensuite fait faire des exams, croyant que je faisais de l’anémie. ben non, non plus. c’était bien un symptôme du début de grossesse, c’est tout !
    Bonne grossesse, tu rentre en effet dans la période où, en général, on peut en profiter :):):) plein de bonheur à toi !

    • Répondre Thifaine 25 mars 2016 à 9 h 06 min

      Ah ah mon médecin disait aussi que ça n’avait rien à voir… et pourtant !

  • Répondre Soavero 23 mars 2016 à 19 h 34 min

    Oh lala moi j’attend ma première grossesse avec impatience (sacrilège que je suis bien trop jeune mais tellement rêveuse) ! J’espère que la fin de ta grossesse te sera plus agréable et que bébé espadon grandira en parfaite santé :) Je m’abonne direct à ton blog, j’ai hâte de suivre la suite des évènements et découvrir ton monde.
    Prend soin de toi !
    Gros bisous :*

    • Répondre Thifaine 25 mars 2016 à 9 h 05 min

      Oh merci ! Et bienvenue à toi :)

  • Répondre Marie 24 mars 2016 à 9 h 33 min

    J’en suis à deux mois de grossesse et je suis EXCESSIVEMENT angoissée… Peur de faire une fausse couche, peur aussi de l’espadon… Dur dur de penser à autre chose ! En tout cas c’est chouette de lire le ressenti d’autres personnes, on se sent moins seuls ! ;-)

    • Répondre Thifaine 25 mars 2016 à 9 h 05 min

      C’est moi qui te dis merci ! Je suis inscrite à un groupe de futures mamans sur Facebook et j’ai l’impression que c’est LE truc qu’elles ont attendu toute leur vie, qu’elles pourraient vomir avec plaisir pendant 9 mois. Alors, imagine ma culpabilité :D

  • Répondre Le Rire des Anges 24 mars 2016 à 11 h 13 min

    Qui n’a pas appréhendé quand un bouleversement comme celui-ci s’apprête à transformer ta vie??! Les mois d’une grossesse passent mais ne se ressemblent pas forcément et HEUREUSEMENT!! Alors courage, ça va aller mieux!

    • Répondre Thifaine 25 mars 2016 à 9 h 03 min

      Oui, je vois déjà la différence entre le 3ème et le 4ème mois : le jour et la nuit !

  • Répondre Lou 28 mars 2016 à 11 h 39 min

    Bonjour,

    Je te comprend j’en suis au même stade .. Moi qui aime tellement manger.
    Et je suis terriblement angoissée pour la suite, En prendre conscience à fais son chemin mais je ne pense pas encore que je réalise réellement ce que cela implique. Courage !

    • Répondre Thifaine 28 mars 2016 à 18 h 28 min

      Je me retrouve beaucoup dans tes mots et ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule pour qui la maternité n’est pas innée…

  • Répondre Segolene 30 mars 2016 à 8 h 53 min

    F.é.l.i.c.i.t.a.t.i.o.n.s Thifaine !!!
    Tu feras une magnifique maman j’en suis certaine :)

    Ce petit ange vous comblera de Bonheur !

    Repose-toi au mieux !

    Je t’embrasse fort.

    Ségolène

    • Répondre Thifaine 30 mars 2016 à 20 h 18 min

      Merci Ségolène ! Je te fais de gros bisous et j’espère que tout va bien pour toi !

  • Répondre Auror 13 juin 2016 à 22 h 35 min

    Coucou,
    J’entre dans ma 7e semaine de grossesse (9 SA) et c’est ma première grossesse. Je suis très sportive à la abse (musculation + course à pied) et là, c’est l’horreur, je ne me reconnais plus car je suis une larve (je suis plutôt petite dormeuse, et là je dors tout le temps!), et je suis fatiguée. Je m’efforce d’aller courir un peu, ça me fait du bien mais je sens que ce n’est pas comme avant. Le pire, ce sont les nausées, à tout moment de la journée, c’est terrible.
    Donc je recherche sur le net des témoignages de futures mamans qui vivent ou ont vécu ce « deuil » de la vie d’avant, et je suis tombée sur ton blog, et comme je m’y retrouve ! du coup, ça me remonte le moral, je me dis que je ne suis pas la seule !
    J’avais lu que les perfs augmentaient jusqu’au 4e mois, je me rends compte que ce sont des betises !
    Heureusement que je crois avoir trouvé une planche de salut dans le yoga, c’est le seul truc qui me fait vraiment du bien et qui m’aide à avoir une nuit plus réparatrice. Donc je vais m’accrocher au yoga, que je re-découvre.
    Aurore

    • Répondre Thifaine 15 juin 2016 à 11 h 55 min

      Coucou Aurore et bienvenue ! Ne t’inquiète pas, tu n’es pas la seule à ressentir tout ça. J’aimerais te remonter le moral en te disant que ce n’est qu’une phase mais ça ne fonctionne déjà pas sur moi alors je ne vais pas me transformer en donneuse de leçon. Tout ce qu’il te reste, c’est : faire de ton mieux et, surtout, ne pas culpabiliser parce que tel jour tu n’es pas en forme. La grossesse, ça va, ça vient… Chaque jour est différent. J’ai eu la chance de ne pas trop souffrir de la fatigue mais les nausées, elles, je les connais bien ! Bon courage en tout cas et n’hésite pas si tu as besoin :)

    Laisser un petit mot